Vous êtes ici : Bien choisir son courtier : nos conseils > Courtier en Crédits > Courtier en Crédit Professionnel > Pourquoi faire appel à un courtier pour un crédit professionnel ?

Pourquoi faire appel à un courtier pour un crédit professionnel ?

Pourquoi faire appel à un courtier pour un crédit professionnel ?

Une entreprise a besoin d’un crédit professionnel pour développer son activité ou financer le démarrage de l’activité. Or, il n’est pas toujours évident de réussir à convaincre les banques de concéder un emprunt.

Afin de mettre toutes les chances de son côté, elle doit alors faire appel au service d’un courtier en prêt professionnel qui négociera son dossier afin d’obtenir plus facilement la faveur des organismes bancaires ou des investisseurs financiers.

Courtier en prêt professionnel : qui est-il ?

Appelé aussi broker, un courtier en prêts professionnels est un spécialiste chargé de mettre en relation un demandeur de crédits avec des banques ou des services de paiement. Il ne peut pas exercer un tel métier sans être répertorié dans l’Organisme pour le Registre Unique des Intermédiaires en Assurance (ORIAS). Pour être en règle avec la règlementation, un contrôle par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) est aussi impératif. Il existe principalement deux types de courtiers à savoir le courtier en ligne et le courtier indépendant. Comme son titre l’annonce, le premier intervient sur internet et dispose de sites web spécialisés. Les démarches s’effectuent essentiellement à distance par mail, par tchat ou par téléphone, ce qui constitue un gain de temps non négligeable pour les entreprises.

L’autre avantage des courtiers en ligne porte sur le prix de leurs services qui s’avère plus abordable. Le courtier indépendant quant à lui travaille généralement depuis une agence physique. Il a la particularité d’offrir un accompagnement personnalisé et complet. Il s’occupe de la gestion du dossier de A à Z et offre des conseils sur mesure à sa clientèle. Comme les rencontres se font en direct, les échanges sont plus aisés et plus fluides, mais par contre, faire appel à ses services implique de mobiliser du temps pour l’entreprise. Au niveau de la rémunération, elle est évaluée à 1% du capital emprunté. Dans certains cas, le commissionnaire ne facture pas ses prestations à son client, car il perçoit sa rémunération par les banques.

Un courtier pour trouver le bon type de crédit professionnel

Toutes les entreprises ne savent pas forcément qu’il existe une grande diversité de leviers financiers auxquels elles peuvent faire appel pour financer une reprise ou une création, développer l’activité ou investir dans l’immobilier. En revanche, le courtier connaît du bout des doigts toutes les solutions de financement disponibles sur le marché et pourra orienter l’entrepreneur vers les formules qui s’adaptent à son projet.

Parmi les formes de prêt professionnel traditionnel figure le prêt amortissable. À l’instar du crédit pour particulier, l’entreprise rembourse un capital et des intérêts en échange de la mise à disposition des fonds. Les entrepreneurs peuvent également opter pour le prêt in fine qui consiste à rembourser uniquement les intérêts et l’assurance tout au long du crédit. Le remboursement du capital quant à lui ne s’effectue qu’au terme du crédit et doit être réglé en une seule fois. Autre formule classique : le crédit revolving ou réserve de crédit qui constitue une solution à court terme habituellement utilisée pour financer des besoins de trésorerie.

Le courtier peut aussi orienter son client vers des alternatives moins conventionnelles comme le crowdlending qui est une forme de financement participatif et qui doit être souscrit auprès d’une plateforme spécialisée qui s’occupe de réaliser la campagne. Les entreprises qui ont besoin de financer des actifs comme des matériels ou des véhicules quant à elles peuvent miser sur le leasing. L’idée est de louer le bien sur une longue période en échange du paiement de loyers mensuels. Au terme du bail, le professionnel peut décider de racheter le bien ou de le restituer auprès de l’organisme financier.

Un spécialiste du monde bancaire

La principale force du courtier en crédit professionnel porte sur sa connaissance accrue de l’univers bancaire. Il maîtrise toutes sortes de notions comme les taux de crédit ou les conditions de financement des entreprises. Une expertise qu’il met au service des PME afin de leur permettre de réussir l’obtention d’un prêt. Le rôle de ce courtier sera de mettre en relation son client avec divers établissements de prêts comme les banques, les factors, les leasers ou encore les plateformes de crowdfunding. Il s’impose comme l’interlocuteur parfait dans l’accomplissement d’une demande de prêt. Ce courtier fera de son mieux pour négocier les taux d’intérêt pour qu’ils soient le plus bas possible. Il intervient également pour que les conditions d’emprunt soient avantageuses pour son client.

Gérer les dossiers fragiles avec efficacité

L’accession à un prêt professionnel n’est pas automatique ni même aisée. Certaines entreprises peuvent être considérées comme des clients à risque en raison de leur taux d’endettement élevé ou du manque de solvabilité de leurs projets. En demandant l’aide d’un courtier, ces dossiers délicats pourront éventuellement obtenir gain de cause auprès des banques. L’expert mettra en valeur les autres atouts du demandeur comme un apport personnel élevé par exemple qui pourra faire pencher la balance en sa faveur.

 
 

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers