Vous êtes ici : Bien choisir son courtier : nos conseils > Courtier en Crédits > Courtier en Rachat de Crédit > Pourquoi faire appel à un courtier pour un rachat de crédits ?

Pourquoi faire appel à un courtier pour un rachat de crédits ?

Pourquoi faire appel à un courtier pour un rachat de crédits ?

De nombreux évènements peuvent se présenter, rendant les conditions de remboursement de vos prêts beaucoup moins supportables. Que ce soit en raison de l’évolution des taux d’intérêt immobiliers ou d’un changement dans votre situation financière, vous souhaitez absolument que vos conditions de remboursement soient revues.

Pour ce faire, vous aurez besoin de conclure un rachat de crédit visant à réduire le taux ou à aménager les mensualités. Pour convaincre les banques et mettre toutes les chances de votre côté, le recours à un courtier en rachat de crédit s’avère nécessaire.

Quels sont les avantages du recours au courtier en rachat de crédits

Le rôle du courtier en rachat de crédits est de se substituer à l’emprunteur dans la recherche des meilleures offres de rachat de crédits. Il compare les offres des différents organismes et négocie les conditions de remboursement. Le courtier vous accompagne dans toutes les étapes de votre projet et vous donne tous les conseils dont vous avez besoin afin de le réaliser. Passer par un courtier vous permet de maximiser vos chances d’obtenir la solution la plus adaptée à votre situation, et ce pour plusieurs raisons. Pour commencer, le courtier en rachat de crédits dispose d’un réseau de banques et d’organismes prêteurs qu’il est en mesure de mettre à la disposition de ses clients.

Si vous faites appel à un courtier en rachat de crédits, vous profiterez donc d’un large éventail de propositions commerciales afin de trouver la meilleure opportunité. D’autre part, le gain de temps que permet le recours au courtier fait aussi partie des avantages dont vous pouvez bénéficier. En effet, au lieu de prospecter les organismes prêteurs vous-même, vous confiez l’opération à un professionnel qui dispose des moyens nécessaires pour l’exécuter dans les meilleurs délais, que ce soit son réseau de partenaires ou sa connaissance du marché. Il est capable de monter votre dossier dans le respect du cadre règlementaire imposé par le Code de la consommation et ainsi, dresser votre profil d’emprunteur de la meilleure façon pour optimiser vos chances. Le courtier évaluera également la rentabilité du rachat de crédits et cherchera le meilleur taux qui vous permettra de bénéficier d’un contrat avantageux.

La compétence et l’expérience du courtier en rachat de crédits ne sont pas négligeables en la matière. Grâce à son expérience, le professionnel sait auprès de quels établissements votre dossier aura une meilleure chance d’aboutir. Quel que soit votre projet, que ce soit un rachat de prêt immobilier, de prêts à la consommation ou de crédits renouvelables, faire appel à un courtier est la garantie d’obtenir de meilleures conditions.

Comment choisir son courtier pour un rachat de crédits ?

Le choix de votre courtier en rachat de crédits est primordial si vous voulez que votre démarche aboutisse. Pour cela, il faut vous tourner vers un courtier spécialisé en fonction de votre projet. Il existe des professionnels qui se spécialisent dans le rachat de crédit à la consommation comme il existe des courtiers spécialisés en rachat de crédits immobiliers ou de crédits renouvelables. Ces professionnels officient sous le statut d’intermédiaire en opérations de banque et en service de paiement. À noter que le courtier n’est pas le représentant des banques et des établissements prêteurs. Il s’agit d’un intermédiaire indépendant qui reçoit un mandat de la part de son client.

Son indépendance vis-à-vis des banques va d’ailleurs lui permettre de ne pas privilégier un établissement plutôt qu’un autre. Il pourra ainsi vous orienter vers l’offre la mieux adaptée à vos besoins sans tenir compte de ses propres intérêts. On retrouve plusieurs catégories de courtiers en rachat de crédits sur le marché, à savoir, les réseaux de courtiers se présentant sous forme d’une personne morale, les courtiers sur internet et les courtiers indépendants personnes physiques. Quelle que soit sa catégorie, le courtier doit être inscrit à l’Orias, le registre unique des intermédiaires en assurance banque et finance. En dehors de l’inscription à l’Orias, il convient aussi de vérifier l’ancienneté du courtier dans son activité et d’obtenir des retours de la part des clients qui ont déjà fait appel à lui.

Quel est le coût des services du courtier en rachat de crédits ?

En principe, le courtier reçoit sa rémunération sous forme de commission accordée par l’établissement de prêt auprès duquel il a signé un contrat de rachat de crédits. Il recevra son dû lorsque son client aura accepté le financement qu’il a proposé. Aucun versement ne peut être effectué avant la signature de l’offre de rachat. Ainsi, l’emprunteur ne doit rien payer au courtier. D’une manière générale, les frais de dossiers imposés par la banque correspondent à la commission du courtier en tant qu’apporteur d’affaires. Sa rémunération correspondra alors à 1 % du montant du prêt accordé. En ce qui concerne les courtiers en rachat de crédits en ligne, ils n’appliquent généralement pas de frais aux emprunteurs, car ils sont rémunérés par les établissements de prêts.

 
 

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Courtier en rachat de crédit fonctionnaire Courtier en rachat de crédit fonctionnaire Achat immobilier, achat de voiture, travaux de rénovation ou investissement, les fonctionnaires ont un avantage certain lorsqu’il s’agit de solliciter un financement bancaire. En effet, leur...
  • Courtier en rachat de crédit senior de plus de 60 ans Courtier en rachat de crédit senior de plus de 60 ans À la retraite, les revenus connaissent une baisse de l’ordre de 20 à 40% en moyenne. Une perte de revenus qui peut heureusement être compensée par certaines opérations financières à...