Vous êtes ici : Bien choisir son courtier : nos conseils > Courtier en Crédits > Courtier en Crédit Immobilier > Quel est le délai de réponse d’un courtier pour un prêt immo ?

Quel est le délai de réponse d’un courtier pour un prêt immo ?

Quel est le délai de réponse d’un courtier pour un prêt immo ?

Tout particulier qui se lance dans un projet de construction sait que l’attente sera longue avant de pouvoir emménager dans sa nouvelle habitation. Les taux d’intérêt bas décident de plus en plus de Français à donner vie à leur projet, ce qui impacte les traitements des dossiers par les établissements financiers. Il n’est pas rare que les délais légaux, notamment les 45 jours imposés par les compromis de vente, soient dépassés. Toutefois, il peut être possible de gagner du temps en faisant appel à un courtier en prêt immobilier. Quel délai faut-il à ces professionnels pour obtenir une réponse ? Nos réponses dans ce dossier.

Quels sont les délais légaux d’obtention d’un crédit immobilier ?

Pour financer un projet d’acquisition immobilière ou un projet d’achat d’un terrain en vue de construire sa maison, le futur propriétaire dispose d’un certain délai pour obtenir son offre de prêt émanant des établissements financiers démarchés. Ce délai légal est généralement fixé à 45 jours au sein du compromis de vente. En conséquence, si un particulier ne parvient pas à obtenir de réponse favorable, le compromis de vente est automatiquement annulé et il est possible de renoncer à la promesse d’achat sans pénalité, grâce à sa mention dans les clauses suspensives.

Il y a encore quelques années, tout candidat à l’obtention d’un prêt immobilier recevait une réponse, favorable ou non, dans un délai moyen de 21 jours après sa demande. À celui-ci s’ajoutait un délai légal de réflexion d’une durée de 10 jours et il ne pouvait donner un accord, favorable ou non, que 11 jours après avoir prix connaissance de l’offre de la banque.

Néanmoins, la forte chute des taux d’intérêt des dernières années a considérablement augmenté le nombre de demandes de crédits immobiliers et les établissements financiers croulent sous les sollicitations. En conséquence, leur possibilité de rendre réponse aux candidats à l’emprunt s’allonge considérablement. Le délai de 45 jours est généralement dépassé, puisqu’il faut compter en moyenne 60 à 75 jours pour obtenir satisfaction. Cette situation d’attente est particulièrement angoissante pour les emprunteurs, raison pour laquelle il est essentiel de notifier le délai de réponse dans le compromis de vente et de faire accepter une rallonge sans pénalités en cas de réponse tardive des banques.

Quel est le délai de réponse d’un courtier en crédit immobilier ?

Faire appel à un courtier en crédit immobilier est un bon moyen de gagner un temps précieux et de se contraindre sans angoisse au respect du délai légal de 45 jours. Ce professionnel a en effet pour mission de démarcher les banques et les établissements de crédit, de négocier les propositions et de finaliser les requêtes afin de proposer à sa clientèle des offres de prêts qui correspondent à leurs attentes assorties d’un accord de principe. Confier cette tâche chronophage et fastidieuse à un courtier est un bon moyen de réduire les délais de réponse d’une à deux semaines en moyenne.

Le courtier dispose d’un solide réseau de professionnels financiers ; il démarche et négocie en totale indépendance de ceux-ci et au service unique de ses clients. Ce professionnel a pour atout de se tourner vers les établissements financiers qui seront les plus à même d’apporter une réponse favorable à ses clients, en fonction de leur profil. Il est en outre capable de négocier les propositions à leur avantage selon leur besoin et les points forts ou faibles de leur dossier. En conséquence, non seulement le courtier permet de gagner un temps considérable, mais il est également une aide précieuse pour faire d’importantes économies.

Faire appel à un courtier est une opération simple et rapide. Les agences fleurissent dans les villes, mais il est également possible de recevoir des offres de courtage en utilisant les formulaires en ligne. Vous serez ainsi assuré de trouver les professionnels capables de répondre à vos attentes. Veillez toutefois à ce que le professionnel consulté soit agréé IOBSP et immatriculé à l’ORIAS. Par ailleurs, celui-ci doit impérativement établir un mandat mentionnant le montant des frais de courtage avant d’entreprendre toute démarche en votre nom.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers