Vous êtes ici : Bien choisir son courtier : nos conseils > Courtier en Crédits > Courtier en Crédit Immobilier > Courtier en prêt immobilier pour senior de plus de 60 ans

Courtier en prêt immobilier pour senior de plus de 60 ans

Courtier en prêt immobilier pour senior de plus de 60 ans

Effectuer un achat immobilier à crédit à partir de 60 ans est désormais une opération courante. Les établissements de prêts ne sont plus réticents à l’idée de prêter de l’argent à un senior. Malgré cela, le risque demeure encore, notamment en raison de l’état de santé des plus âgées.

De ce fait, même si le taux immobilier bas peut profiter au senior, l’assurance emprunteur sera inévitablement plus chère, ce qui risque de freiner l’emprunteur. Néanmoins, grâce au service de professionnels tels que le courtier, le senior de plus de 60 ans a la possibilité de décrocher un crédit dans les meilleures conditions.

Crédit immobilier après 60 ans : quelles sont les difficultés ?

Auparavant, les seniors pouvaient avoir du mal à contracter un crédit immobilier à partir de 60 ans, et ce pour plusieurs raisons. D’une part, la retraite n’offrait pas assez de ressources pour supporter des mensualités élevées et d’autre part, la santé déclinant à partir de cet âge-là constituait un risque non négligeable pour les banques. De nos jours, les circonstances ont évolué et pour cause, les seniors disposent en réalité plus de capacité de remboursement à la retraite que durant ses années d’activité. En effet, généralement, ils n’ont plus personne à charge et leurs dépenses se retrouvent aussi réduites, car leur mode de vie est différent. Et comme la plupart ont fini de payer leurs dettes, il leur reste donc un taux d’endettement suffisant pour contracter un crédit immobilier. Toutefois, malgré les progrès de la médecine et de l’amélioration des conditions de vie en générale, l’âge continue de constituer un risque aux yeux des banques.

On considère qu’à partir de 60 ans, les ennuis de santé s’intensifient. Les banques s’exposent donc davantage à l’éventualité de non-remboursement des sommes prêtées. L’assurance de prêt est conçue pour garantir ce remboursement en cas de défaillance du client. En cas de décès ou de maladie grave empêchant l’emprunteur de travailler, l’assurance prend le relais et s’acquitte de la dette de l’assuré. Néanmoins, lorsqu’on a plus de 60 ans le coût de l’assurance sera plus élevé que la normale, et ce, même si le souscripteur présente un bon état de santé. Ainsi, bien que les mentalités aient évolué, l’âge restera toujours une problématique que les emprunteurs de plus de 60 ans devront appréhender.

Emprunter à plus de 60 ans : attention au seuil d’usure

Si habituellement les banques se basent sur la solvabilité de leur interlocuteur avant de décider d’accorder ou non un financement, ce n’est pas le seul critère à prendre en considération et plus particulièrement lorsqu’on a plus de 60 ans. Même si vous avez un revenu confortable, il est possible que la banque rejette votre dossier en raison du taux d’usure, c’est-à-dire, du taux maximum auquel les établissements de crédit sont autorisés à prêter aux particuliers. En raison de son âge, ce taux d’usure est très vite atteint par le senior de plus de 60 ans. Le taux d’usure est calculé par les banques sur la base des taux moyens des prêts accordés sur une période définie.

Il sera ensuite comparé au TAEG pour vérifier si le seuil d’usure est atteint ou non par l’emprunteur. Dans le cas du senior, le taux d’assurance est susceptible de peser lourd dans le TAEG, à tel point que le seuil d’usure est rapidement atteint, ce qui va compromettre l’obtention du financement. En pratique, le taux d’usure oscille entre 2,51 et 2,61 % en fonction de la durée du prêt. Cependant, le taux d’assurance à lui seul peut représenter 1,50 %. À cela s’ajouteront les intérêts, les frais de dossier, les frais de garanties et les autres frais annexes.

Faire appel à un courtier pour un crédit immobilier senior

L’accompagnement d’un professionnel tel que le courtier est bénéfique pour l’emprunteur senior. Effectivement, ses avantages sont multiples, à commencer par le temps que cela vous fera gagner. Le courtier va prendre en charge le montage de votre dossier afin de vous montrer sous votre meilleur jour devant les banques. Grâce à sa connaissance du marché, le courtier n’aura pas de mal à trouver la banque offrant les meilleures conditions d’emprunt. Une fois qu’il a trouvé l’offre idéale, le courtier est même en mesure de négocier des conditions plus profitables.

Il va non seulement demander un taux plus bas, l’absence d’indemnités de remboursement anticipé ou l’absence de frais de dossier, mais il sera aussi en mesure de faire reculer l’âge de fin de crédit maximum. Il faut savoir que les banques et les organismes de prêt fixent l’âge de fin de crédit à 75 ans, ce qui laisse au senior de 60 ans 15 ans pour rembourser son prêt immobilier. En négociant cette limite, le courtier est capable de vous obtenir une échéance allant jusqu’à 85 voire 90 ans. De ce fait, vos mensualités seront moins élevées. En ce qui concerne la rémunération du courtier, il appartient à la banque avec laquelle vous signez le contrat de le payer sous forme de commission.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Courtier en prêt immobilier pour fonctionnaire Courtier en prêt immobilier pour fonctionnaire L’accession à la propriété est un projet de toute une vie. Sauf qu’obtenir un prêt immobilier pour financer l’acquisition peut rapidement devenir un casse-tête.Comparateur Crédit...
  • Comment devenir courtier en crédit immobilier ? Comment devenir courtier en crédit immobilier ? Le métier de courtier en crédit immobilier est en plein développement grâce à la multiplication des offres de prêt. Cet intermédiaire travaille pour ses clients et démarche les banques en...