Vous êtes ici : Bien choisir son courtier : nos conseils > Courtier en Crédits > Courtier en Crédit Immobilier > Prêt immobilier sans apport, que peut faire le courtier ?

Prêt immobilier sans apport, que peut faire le courtier ?

Prêt immobilier sans apport, que peut faire le courtier ?

Vous souhaitez souscrire un prêt immobilier sans apport ? Découvrez quel est l’intérêt de faire appel à un courtier expérimenté.

Les banques ne ferment pas forcément la porte aux emprunteurs qui ne disposent pas d’apport personnel. En présentant un dossier solide et en faisant valoir les bons arguments, il est possible de devenir propriétaire sans avoir épargné. Le courtier immobilier peut également vous aider à mener à bien cette opération. Toutes les explications.

Obtenir un crédit immobilier sans apport, est-ce possible ?

En règle générale, les banques réclament un apport personnel minimum correspondant à 10 % de la valeur du bien. Cette somme est destinée à couvrir les frais d’acquisition (notaire, agence immobilière, taxes…). Pour autant, la validation d’un dossier sans apport est envisageable.

L’établissement prêteur peut proposer un financement à 100 % en réglant le prix d’achat du bien. Dans ce cas, l’emprunteur doit assumer les frais de notaire, de garantie et de courtage. Certaines banques proposent des financements à 110 %, le souscripteur n’a alors pas à puiser dans son épargne personnelle puisque les différents frais sont assumés par l’emprunt.

Pour rappel, les frais de notaire représentent entre 7 et 8 % du prix de vente. Pour un bien immobilier proposé à 200 000 euros, ils s’élèvent par exemple à 15 000 euros, une somme conséquente. Ainsi, le financement à 110 % a un rôle à jouer.

Qui peut bénéficier d’un prêt immobilier sans apport ?

Pour le banquier, l’existence d’un apport personnel prouve que le demandeur est capable d’épargner et de gérer son budget. Plusieurs catégories d’emprunteurs peuvent être amenées à solliciter un financement à 110 % :

  • Les jeunes récemment entrés dans la vie active : ceux-ci n’ont pas encore eu le temps de se constituer une épargne conséquente. Les preuves de revenus réguliers et d’une certaine sécurité de l’emploi feront pencher la balance en leur faveur ;
  • Les emprunteurs qui justifient d’une épargne importante mais qui ne souhaitent pas la mobiliser pour acheter un bien immobilier. Cette stratégie est cohérente dans le contexte actuel de taux bas ;
  • Les investisseurs dans l’immobilier locatif : un financement sans apport leur permet de profiter de l’effet de levier et de la déduction fiscale des intérêts d’emprunt.

Les ménages plus âgés peuvent également se tourner vers ce type de prêt dès lors qu’ils justifient d’une problématique récente (divorce, maladie…).

Crédit immobilier sans apport : quel taux d’intérêt ?

L’absence de capital de départ n’impacte pas le coût des garanties du prêt ni de l’assurance emprunteur. Cependant, pour compenser leur prise de risque, les banques proposent généralement un taux d’intérêt légèrement supérieur, de l’ordre de 0,10 à 0,20 point.

Pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt, il est donc conseillé de bien préparer son dossier. Par ailleurs, il est indispensable de faire jouer la concurrence en se basant sur le taux annuel effectif global (TAEG) ou en faisant intervenir un courtier. Pour contrebalancer ce taux plus élevé, vous pouvez aussi souscrire une assurance de prêt déléguée moins chère.

Comment obtenir un prêt immobilier sans apport ?

Ces conseils vous aideront à décrocher un crédit immobilier sans apport :

Expliquer l’absence d’apport

Pour convaincre la banque, vous devez pouvoir expliquer l’absence d’apport. Cela se conçoit si vous entrez dans la vie active et que vos revenus sont faibles. Néanmoins, à 40 ou 45 ans, mieux vaut avoir une bonne raison.

Bien préparer son dossier de financement

La banque étudiera vos derniers relevés de compte afin de déterminer si votre comportement financier est responsable ou à risque. D’autres justificatifs comme les derniers bulletins de salaire, les avis d’imposition et les documents relatifs à vos placements seront demandés.

La plupart du temps, le dossier de financement est constitué après la signature de l’avant-contrat, du compromis ou de la promesse de vente. Pour autant, mieux vaut anticiper en le réalisant le plus tôt possible. Cela montrera au prêteur que vous êtes un interlocuteur sérieux.

Justifier de revenus stables et réguliers

Pour souscrire un prêt immobilier sans apport, il est conseillé de justifier d’une situation professionnelle stable. Les emprunteurs en CDD ou en intérim ont généralement plus de difficulté à trouver un établissement qui accepte de les financer à 110 %.

Si vous achetez en couple, l’un de vous deux devra travailler en CDI. Emprunter en étant en CDD ou en profession libérale n’est toutefois pas impossible.

Eviter les découverts bancaires

Si vous vous présentez avec des comptes à découvert, il est fort probable que la banque rejette votre demande. De même, les incidents de paiement, les avis à des tiers détendeurs ou encore un fichage auprès de la Banque de France conduisent à un refus d’octroi de crédit.

Ainsi, si vos comptes ont été dans le rouge sur une courte période, n’hésitez pas à reporter votre projet de quelques mois.

Faire une première ébauche de plan de financement

Vous pouvez faire une simulation en ligne pour juger vous-même de la faisabilité de votre projet d’achat immobilier. De manière générale, un emprunt sans apport a plus de chances d’être accepté s’il induit une augmentation nulle ou modérée de vos charges et s’il vous laisse un reste à vivre suffisant.

Faire appel à un courtier pour souscrire un emprunt sans apport, est-ce utile ?

Si vous souhaitez obtenir un crédit immobilier sans apport, il est vivement recommandé de passer par l’intermédiaire d’un courtier. Ce professionnel connaît la politique commerciale des banques. Il sait si certaines d’entre elles proposent des financements à 100 % ou à 110 %.

En plus de vous faire bénéficier de son réseau de partenaires, le courtier en prêt immobilier peut vous aider à constituer votre dossier. Il vérifiera qu’il comporte l’ensemble des pièces justificatives demandées par la banque et vous fera gagner du temps.

Enfin, il peut être intéressant de recourir aux services d’un courtier pour réaliser des économies. Cet expert entretient des relations privilégiées avec les banques et assureurs. Par conséquent, il est en mesure de vous proposer un taux préférentiel et une assurance de prêt négociée.

Pour obtenir un aperçu des meilleures offres de prêt immobilier sans apport proposées sur le marché, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne 100 % gratuit. Il vous suffit de remplir un formulaire en moins de 2 minutes.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment est rémunéré le courtier immobilier ? Comment est rémunéré le courtier immobilier ? Le courtier immobilier a pour rôle de négocier pour son client les meilleures conditions de financement auprès des banques. Comment est rémunéré cet intermédiaire ?Le courtier immobilier est...
  • Peut-on obtenir un crédit immobilier sans courtier ? Peut-on obtenir un crédit immobilier sans courtier ? Avec la chute des taux d’intérêt, le nombre de demandes d’obtention de prêts immobiliers ne cesse d’augmenter. Les établissements financiers sont saturés et peinent à répondre dans les...